Arnaud Démare vs. Andrew Fenn, le duel continue

Cela ne vous a pas échappé, en ce début 2012, les néo-pros au profil de sprinteur sont plutôt à leur avantage. Alors que le jeune anglais Andrew Fenn s’imposait à deux reprises sur le challenge de Majorque en Espagne, le récent champion du monde espoir Arnaud Démare faisait valoir sa pointe de vitesse sur la dernière étape du Tour du Quatar …

Dominateurs chez les espoirs

Le principal trait commun de ces deux jeunes coureurs concerne le fait qu’ils sont tous les deux débutants au niveau professionnel. En effet, depuis deux ans, ils ferraillaient dans les rangs espoirs, sur des terrains plus ou moins similaires. Arnaud Démare est certainement le plus connu des deux dans nos contrées, car il est français et a brillamment remporté le titre de champion du monde espoir en septembre dernier. Et sur la 3ème marche du podium ce jour là, nous retrouvions le britannique Andrew Fenn …

L’histoire de ces deux coureurs et donc liée. Il ont le même profil et brillent sur des courses similaires. Leur pointe de vitesse constitue leur force de frappe principale, et les aide à engranger de nombreux succès. Mais ce ne sont pas seulement des sprinteurs !
Ainsi, nous avons vu régulièrement Démare à l’attaque dans les courses espoirs l’an dernier, ce qui ne l’empêchait pas de régler tout le monde à l’arrivée … De son côté, Andrew Fenn brillait sur la piste en 2009 et 2010, avant de s’imposer sur la route en 2011, notamment au Tour de Bretagne.

Des débuts professionnels en fanfare

Pour un néo-pro, gagner avant le 15 février constitue quand même un petit exploit. Même si les coureurs ne sont pas encore au sommet de leur forme à cette époque de l’année, on voit que la hiérarchie sportive est souvent respectée. Mark Cavendish, Tom Boonen, Fabian Cancellara ou Juan-Antonio Flecha ont tous fait parler d’eux au Quatar, ce qui montre qu’ils ont déjà un bon coup de pédale.

Voir Arnaud Démare s’imposer devant ces coureurs n’est qu’une demi-surprise. On sait le garçon très talentueux, et nous avons pu apercevoir l’étendue de son talent l’été dernier, quand il était en stage, déjà à la Française des Jeux.

Pour l’Anglais Fenn, le voir si tôt à un si bon niveau est plus surprenant. Si le jeune coureur d’Omega Pharma-Quick Step trustait les podiums en espoir, on ne pensait pas qu’il pourrait s’imposer si vite chez les professionnels. Certes, le niveau des sprints n’était pas des plus relevé en Espagne, mais cela n’enlève rien à la valeur de ses victoires. C’est un crack lui aussi, et la relève de Cavendish semble déjà assurée.

Alors, à quand un nouveau duel ?

Andrew Fenn et Arnaud Démare, deux jeunes vainqueurs en 2012

Vous aimerez également :

pub

One thought on “Arnaud Démare vs. Andrew Fenn, le duel continue

Laisser un commentaire