Bientôt un capteur de fréquence cardiaque dans le casque ?

Comme je le mentionne souvent quand le parle de matériel vélo sur ce blog, le cyclisme est un sport très traditionaliste dans lequel les innovations sont pour le moins très rares. Une fois n’est pas coutume, je vous présente aujourd’hui un nouveau produit dédié au cyclisme. Pour l’anecdote, j’ai découvert cette innovation sur un blog high-tech, ce qui vous donne la mesure de la nouveauté … En effet, c’est sur l’électronique du cycliste que nous nous concentrons aujourd’hui, et notamment le capteur de fréquence cardiaque. Présentation …

Un capteur sans fil dans le casque

Actuellement, la quasi totalité des capteurs de fréquence cardiaque du marché sont des ceintures à porter sur le torse au niveau du cœur. Cet emplacement est en effet idéal pour prendre la mesure du pouls, qui s’effectue à l’aide d’électrodes captant les contractions de notre muscle cardiaque. Si cette solution technique ne porte pas à la critique, il est vrai que le port d’une ceinture cardiaque n’est pas toujours très agréable, notamment quand il faut chaud. Autre point négatif, si vous ne portez pas un maillot très serré, le vent se prend dans celui-ci, venant taper le capteur et perturber la mesure de la fréquence cardiaque. Énervant !

La startup israélienne LifeBeam propose de révolutionner l’usage du capteur de fréquence cardiaque en l’implantant au cœur de vos casques. Cette solution étonnante est pourtant intéressante car elle présente de nombreux avantages. La technologie employée est issue du monde de l’aéronautique, puisque les capteurs de fréquence cardiaque dans le casque existent déjà pour les pilotes d’avion de chasse.

Pour mieux appréhender le monde du cyclisme, LifeBeam s’est associé à la marque Lazer qui produit depuis de nombreuses années une large gamme de casques. Pour cette première, c’est le modèle Genesis qui a été choisi. LifeBeam y ajoute un capteur optique pour prendre le pouls au niveau du front, et un bloc de monitoring qui permet notamment d’analyser les informations du capteur et de les envoyer par Bluetooth ou par signaux ANT+ à votre smartphone ou votre compteur de vélo.

Le casque capteur de fréquence cardiaque

Le surpoids engendré sur le casque est minime, puisqu’il sera limité à 50 g. Autant dire qu’il sera bien difficile de sentir la différence par rapport à un casque classique. Au premier rang des avantages, je vois le confort de rouler sans la sangle au niveau du torse, et la précision des données. En effet, même si les ceintures cardiaques ont fait de gros progrès, elle restent quand même sensibles aux perturbations dues au vent. Le prix annoncé à 189 $ reste bien raisonnable compte tenu de la technologie embarquée, bon point également.

Au rayons des inquiétudes que je perçois, la première concerne la batterie. En effet, les concepteurs annoncent une autonomie de 15h environ, ce qui tranche largement avec les centaines d’heures d’autonomies des ceintures classiques. Un chargeur est évidemment fourni, mais ça commence à faire beaucoup de batteries à gérer si on compte également le compteur/cardio/GPS.
Qu’en est-il également en cas de chute ? Dans la mesure où un casque est hors d’usage dès le premier choc au sol, peut-on envisager de récupérer le capteur de fréquence ? J’en doutes …

Malgré tout, ce concept est très intéressant et je suis curieux de voir s’il sera vite adopté par la communauté des cyclistes. Si vous souhaitez en savoir plus, voir même soutenir le projet, rendez-vous sur la page indiegogo du casque SMART. La plateforme de financement participatif vous permet déjà de le commander !

Vous aimerez également :

pub

One thought on “Bientôt un capteur de fréquence cardiaque dans le casque ?

Laisser un commentaire