Cuissard Castelli Sorpasso Bibtight, la référence de l’hiver

Castelli, une marque textile cycliste italienne

Depuis la création de blog-cyclisme.fr, je reçois régulièrement des sollicitations pour tester de nouveaux produits liés au cyclisme. Mais pour la première fois cet hiver, la marque Castelli m’a proposé d’essayer sur une période suffisamment longue des articles textiles adaptés à la saison. Je ne pouvais refuser pareille proposition, tant j’apprécie la qualité des vêtements de dernière génération dédiés au cyclisme. Je vous propose donc de découvrir le cuissard long Castelli Soprasso Bibtight, un compagnon parfait pour toutes vos sorties hivernales…

Un cuissard long qui tient vraiment chaud

A la réception du cuissard Sorpasso, on se rend vite compte que l’on a affaire à un produit haut de gamme. Les coutures sont parfaitement ajustées, l’ensemble des pièces semblent bien assemblées, la peau est bien rembourrée, cela devrait être convainquant sur la route ! Ni une, ni deux, je me prépare pour ma première sortie avec ce cuissard alors que la météo est encore bien clémente à la fin du mois de décembre dernier…

La peau du cuissard Castelli est très confortable...

Au moment d’enfiler le cuissard, on constate qu’il est taillé très près du corps. Heureusement, des fermetures éclairs sont prévues en bas de chaque jambe, sans quoi il est très compliqué de passer le pied. La première sensation est agréable, on sent les jambes bien maintenues, le cuissard s’ajustant parfaitement. Les bretelles sont très fines et du coup très agréables à porter. Elles sont un bon compromis entre élasticité et fermeté, garantissant un bon maintien sans trop serrer.

Une fois sur le vélo, on apprécie tout de suite le confort de l’assise. En 800 km parcourus avec ce cuissard, je n’ai pas eu une seule gêne au niveau de l’entrejambe. On peut rouler des heures et des heures, la peau fait bien sont travail en amortissant les vibrations du vélo tout en évitant les petits irritations que l’on peut connaître. Si ce confort est une conditions sine qua non pour le succès d’un tel produit, on attend surtout d’un cuissard long qu’il tienne chaud pendant que nous parcourons les campagnes refroidies aux guidons de nos vélos tout au long de l’hiver…

Le cuissard Castelli Sporpasso tient vraiment chaud !

Avec la météo extrêmement clémente de cet hiver 2015/2016 (j’habite pourtant dans le Nord !), j’ai éprouvé quelques difficultés à tester le cuissard Castelli Sorpasso dans les conditions difficiles pour lequel il est conçu. Peu importe, cela ne m’a pas empêché d’apprécier le confort (j’en ai déjà parlé) mais également la bonne respirabilité des différentes couches de textiles. Car malgré la capacité de ce cuissard à tenir chaud quand il faut 0°, il est prévu pour ne pas surchauffer jusqu’à 15°. J’ai pu vérifier cette capacité à de nombreuses reprises, sur des sorties pourtant bien rythmées alors qu’il faisait plus de 10°. A aucun moment je n’ai eu le sentiment d’avoir trop chaud dans mon cuissard, l’évacuation de la transpiration s’opérant parfaitement.

Sur les quelques sorties plus froides que j’ai eu l’occasion de faire, une petite sensation de fraicheur parcourait mes jambes pendant les cinq premières minutes, avant que la température corporelle ne fasse son effet, bien aidée par les tissus très techniques qui composent ce produit Castelli. Les genoux et le devant des jambes sont remarquablement protégés par un tissu Thermoflex Core Due qui ressemble un peu à un tissu polaire. A la première utilisation, j’avais même peur que cela soit trop chaud !

Le tissu polaire Thermoflex maintient les genoux au chaud

Une résistance plutôt moyenne sous la pluie

En hiver, quand on habite dans le Nord, on ne peut pas se permettre d’attendre qu’il fasse beau pour aller rouler. Alors quand il pleut, on compte désormais sur les tissus très techniques proposés par l’industrie textile pour nous protéger.
Autant le dire tout de suite, le cuissard Castelli Sorpasso Bibtight est loin d’être étanche. La marque elle-même ne présente pas ce produit comme capable de résister à la pluie, même s’il ne démérite pas totalement.

Testé sous une pluie fine mais continue, j’ai remarqué que le cuissard ne se gorgeait pas d’eau, évitant les sensations désagréables que cela sous-entend. Le tissu est mouillé mais ne dégouline pas comme c’est le cas sur les anciennes générations de cuissards. On est quand même vite transpercé, mais le Sorpasso reste suffisamment chaud pour ne pas être gelé au bout de 5 minutes. Sous une forte pluie, j’émets quand même quelques doutes sur sa capacité à garder la chaleur.

Un « must have » pour rouler dans le froid

Si vous souhaitez avoir un aperçu du design de ce cuissard, voici une courte vidéo prise en action sur le vélo…

Pour tous les coureurs cyclistes qui s’astreignent à un entraînement assidu même en hiver, il est obligatoire de s’équiper contre le froid. Ce cuissard Castelli fait partie des vêtements de vélo que vous devez absolument essayer, car il se montre vraiment efficace dans les conditions pour lequel il est conçu : un temps pas trop humide, avec une température entre 0° et 15°.
En ce qui concerne le prix, on trouve ce cuissard à 124,90 € chez Probikeshop, ce qui paraît raisonnable compte tenu de la qualité du produit proposé et de sa longévité certaine dans le temps. Vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est un investissement rentable !

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire