De gros objectifs pour cette saison 2017…

Paysage que j'espère pour 2017...

L’année vient à peine de démarrer, et j’ai déjà remporté ma plus belle victoire. Pour la seconde fois papa depuis quelques jours, je profite de moments de bonheur en famille, sans oublier toutefois de me projeter sur la saison cycliste à venir… On ne se refait pas ! Alors que le cap de la trentaine est passée, je vais avoir la chance de réaliser un rêve en disputant la Haute Route des Alpes, un objectif ultime à préparer minutieusement. Mais ma saison ne peut pas se résumer à une semaine, alors voici mes grands rendez-vous de l’année 2017 !

Une première partie de saison rythmée

C’est déjà dit, la Haute Route qui se dispute à la fin du mois d’août sera mon principal objectif de l’année. Cette épreuve par étapes en montagne nécessitera une grande endurance et une capacité à monter les cols à un rythme régulier mais important. Pour être performant sur ce terrain inhabituel pour moi, il est également nécessaire de travailler le rythme qui sera un précieux allié pour répondre à d’éventuelles attaques et mieux gérer les ruptures de pentes dans les cols.

Je n’oublie pas non plus que mon engagement auprès de mon club du CC Verlinghem impose une présence minimum sur les courses UFOLEP du Nord, pour montrer nos couleurs et surtout partager de bons moments avec mes équipiers.
C’est donc tout naturellement que je commencerais ma saison sur les courses locales, en me fixant comme principal objectif de réaliser une belle performance sur les Routes de l’Oise. Cette autre course par étapes au profil nettement moins escarpé est toujours un grand rendez-vous dans mon calendrier, de par son organisation parfaite qui donne réellement l’impression de participer à une course de haut niveau. J’aimerais y jouer un top 10, ce qui suggère de faire un bon contre-la-montre et d’améliorer mes aptitudes dans ce domaine. Il va falloir travailler dur !

Avant ça, j’ai pour objectif de faire une belle course à Ablain Saint Nazaire, une des seules courses vallonnées de notre calendrier dans le Nord. J’y ai pris la 7ème place l’an dernier et l’objectif est donc de faire mieux voir même de gagner !

Cela permet de venir à un objectif important de ma saison 2017 : gagner une course, n’importe laquelle, rien que pour le plaisir de lever les bras et de me prouver que je suis capable à nouveau de gagner malgré mon opération de la hanche d’il y a bientôt deux ans. Cet objectif sera à réaliser en première partie de saison, car ensuite je mettrais le cap sur les cyclosportives…

De la haute montagne pour préparer la Haute Route

A partir du mois de juin, il sera grand temps de me consacrer pleinement à la préparation de la Haute Route. Pour y arriver en bonne condition, j’ai prévu de participer avec quelques équipiers à plusieurs cyclosportives en haute montagne, qui seront de bonnes répétitions avant mon rendez-vous de la fin du mois d’août.

Le rendez-vous est déjà pris pour l’Etape du Tour, une épreuve particulière que je n’ai pas disputé depuis 2014. Certains la déteste car elle coûte cher et rassemble trop de monde, mais je l’associe pour ma part à une belle fête du vélo et prend toujours un grand plaisir à en faire un objectif. Cette année, elle sera surtout l’occasion d’affuter mon coup de pédale en montagne, et je la prendrais comme une course de préparation en essayant quand même d’y faire un bon résultat. Un top 100 me paraît compliqué, mais un top 200 serait déjà bien satisfaisant…

Avant ça, je placerais deux ou trois autres cyclosportives montagneuses, une en avril-mai et une autre en juin, toujours dans l’objectif d’habituer mon corps à monter des cols. Le programme précis n’est pas définir, je vous en reparlerais plus tard…

Au sommet de la Cime de la Bonette à l'été 2016...

Reste à se fixer un objectif sur LE rendez-vous de l’année 2017. 7 jours de course, 7 jours de montagne, des milliers de mètres de dénivelé à escalader, voilà un programme pour le moins inhabituel et sur lequel je ne sais pas ce que je peux donner. La récente naissance dans la famille m’incite à être prudent, car s’entraîner à fond est de moins en moins évident. Allez soyons fou, un top 50 au général de cette Haute Route des Alpes serait de nature à me satisfaire !

Le programme de cette saison sera donc chargé, mais j’aime relever ce genre de défis un peu surdimensionné… Résumons mes objectifs :

  • Gagner une course en début de saison, n’importe laquelle pourvu que je puisse lever les bras !
  • Intégrer le top 10 des Routes de l’Oise, une course par étapes Ufolep qui me tient vraiment à coeur
  • Obtenir un top 200 sur l’Etape du Tour 2017, en ayant un corps fatigué par un gros bloc d’entraînement
  • Terminer la Haute Route Alpes dans les 50 premiers, un objectif pour le moins ambitieux de mon point de vue !

Il ne reste plus qu’à aligner les kilomètres intelligemment, à optimiser le sommeil et l’alimentation, et surtout à me faire plaisir en pratiquant ce sport qui fait partie de moi depuis tant d’années…

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire