Haute Route Alpes 2016, un rêve qui prend forme…

La Haute Route des Alpes 2017

Il y a 6 ans, à cette période de l’année, une épreuve un peu folle annonçait sa naissance… Le jeune cyclosportif que j’étais, ayant couru déjà quelques Etapes du Tour et autres épreuves très montagneuses, découvrait avec les yeux mi-ébahis mi-fasciné la Haute Route, une cyclosportive par étapes traversant les Alpes. 7 jours de course, d’innombrables cols à grimper, une organisation haut de gamme, tous les ingrédients étaient réunis pour me faire rêver. Un rêve qui devrait devenir réalité l’été prochain…

Une cyclosportive hors normes, un objectif hors normes

Quand on vit dans le Nord de la France et qu’on a plutôt le profil d’un grimpeur, l’idée de monter et descendre des cols pendant l’été est un sérieux atout pour se motiver pendant tout l’hiver. C’est ainsi que depuis quasiment 8 saisons, je planifie dans ma saison une ou plusieurs cyclosportives en montagne, avec toujours l’objectif d’y faire le meilleur résultat.
Et depuis 5 ans, je suis avec attention les résultats de la Haute Route, cette course par étapes incroyable, aussi inaccessible que prestigieuse. Dans un coin de ma tête, je me suis toujours dit que j’irais un jour me confronter à des coureurs du monde entier sur cette épreuve si particulière…

Traversée des Alpes en 2016...

Alors il y a quelques mois, au moment de souffler mes 30 bougies, je n’ai pas vraiment réalisé ce qui m’arrivait. Mon épouse, ma famille et mes amis venait de m’offrir une inscription à la Haute Route 2017 ! C’est simple, c’est le plus beau cadeau qu’on pouvait m’offrir !
Il ne restait plus qu’à choisir sur quel massif montagneux j’allais utiliser ce précieux sésame. Entre les Pyrénées, les Dolomites et Alpes Suisses, les Alpes françaises ou même les Rocheuses aux États-Unis, le choix est large ! Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai eu aucun mal à me décider en privilégiant les Alpes, une chaîne montagneuse qui m’a toujours fasciné et qui offre des cols hauts et longs qui ont tendance à avantager mon profil…

De Nice à Genève, un parcours hyper montagneux en août prochain

J’attendais ce jeudi 24 novembre avec impatience. C’est en effet ce jour qu’a été dévoilé le parcours officiel de la Haute Route Alpes 2017. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous allons être servis !
Presque 900 kilomètres, 22 200 mètres de dénivelé positif, 20 cols ou montées vers des stations, des étapes de 112 km à 182 km et un contre-la-montre prestigieux sur les pentes de l’Alpe d’Huez, voilà le programme qui attend les participants du 21 au 27 août prochains.

Le profil de la Haute Route Alpes 2017

Je serais au départ au côté de coureurs venant de toutes origines, le peloton de la Haute Route étant composé en majorité de cyclistes étrangers. Ce sera l’occasion de partager des moments uniques, de traverser des paysages magnifiques et accessoirement de travailler un peu mon anglais…

Il ne me reste plus qu’à m’entraîner très sérieusement pour arriver au top de ma forme sur cette épreuve. Je partagerais avec vous sur ce blog ma préparation qui passera par l’Etape du Tour 2017 notamment. Voilà une belle aventure sportive qui démarre…

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire