La Haute Route Alpes 2017, une expérience cycliste et humaine extraordinaire…

Le village départ de la Haute Route Alpes 2017

J’en rêvais depuis longtemps, j’avais cet objectif en tête depuis presque un an, et enfin je pouvais fouler la promenade des anglais en cette fin de mois d’août. Les touristes qui se bousculent sur la plage, les restaurants bondés, le soleil brûlant et le bleu translucide de la méditerranée n’étaient pas franchement ma priorité, même si la carte postale valait le coup d’œil. J’étais en route pour participer à la Haute Route Alpes, une épreuve cycliste hors normes qui allait me faire vivre de belles émotions…

Une logistique familiale au top

La Haute Route est une épreuve par étapes itinérante, qui nous faisait relier les villes de Nice et Genève en passant par tous les grands cols des Alpes. Ayant décidé de longue date de vivre cet évènement en famille et entre amis, c’est donc avec un camping-car, mon épouse, mes deux enfants et un couple d’amis que nous allions suivre la course. Enfin, c’est surtout eux qui allaient suivre, pendant que je brûlerais des milliers de calories dans les cols surchauffés…

Notre camping-car pour passer une semaine de rêve !

Ce logement mobile nécessitait cependant une bonne organisation, pour trouver des lieux où dormir tout en évitant les routes trop longues entre chaque étapes et en proposant quelques activités aux enfants. Ce rude programme fut parfaitement tenu par mes accompagnants, qui se sont révélés au top !
En dehors de Nice où les camping-cars ne sont pas les bienvenus, j’ai rarement eu a effectué plus de 2 km pour rejoindre notre camping-car après les étapes, et je dois bien avouer que c’était très agréable.

Un évènement multi-culturel

Le village départ à Nice...

Une fois le pack coureur récupéré au village départ, il ne restait plus qu’à assister au premier briefing coureur en fin de journée le dimanche 20 août. C’est une magnifique salle à Nice qui nous accueillait pour nous décortiquer un programme que chacun avait déjà bien en tête. J’avais hâte de monter sur mon vélo pour enfin lâcher les chevaux !
Cette première réunion était également l’occasion de rencontrer les autres participants, d’échanger déjà quelques mots avec un américain, des brésiliens, un danois et quelques français quand même. Cette semaine s’annonçait polyglotte !

Le village départ vu des hauteurs de Nice...

Cette course dont j’avais imaginé les contours depuis si longtemps se présentait donc à moi. Je venais chercher la légende, l’enchaînement des cols, un défi sportif et physique et éventuellement une bonne performance. Je n’ai pas été déçu pendant ces 7 jours de vélo, et je ne résiste pas à vous partager chaque détail de la course que j’ai vécu.
Je vous proposerais dans la semaine à venir un article par jour pour retracer les 7 étapes de la Haute Route des Alpes vécues cet été. Histoire de se remémorer un moment exceptionnel de cette saison 2017 avant que la trêve hivernale ne me tourne définitivement vers 2018…

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire