La saison 2013 commence sous le soleil du Gabon

Pour beaucoup de coureurs cyclistes amateurs, le mois de janvier est une période clef de l’entraînement, pendant laquelle il faut accumuler les kilomètres afin d’être prêt pour les premières courses. Mais pour les coureurs professionnels, c’est déjà l’heure de la reprise ! Les premières courses européennes ne se dérouleront pas avant février, et c’est donc dans des destinations plus exotiques que se tournent les équipes pour les premières passes d’armes de la saison.

La Tropicale Amissa Bongo en ouverture

Pour être plus précis, la première course du calendrier professionnel se court au Gabon. La Tropicale Amissa Bongo jouît d’une renommée toujours plus importante au fil des années, et réunit désormais un plateau d’équipes plutôt intéressant. Autour de 9 sélections nationales africaines, les équipes Cofidis, Europcar, Lotto-Belisol, Lampre-Merida et MTN-Qhubeka ont fait le déplacement jusqu’à ce pays d’Afrique de l’Ouest pour ouvrir leur saison.

Pour les coureurs professionnels, cette entame de saison est intéressante car ils peuvent profiter d’un climat particulièrement chaud, et de conditions de course relativement peu éprouvantes. En effet, le plateau des coureurs africains n’est pas du niveau des autres courses professionnelles, et permet de reprendre plus en douceur. Attention cependant, le niveau du cyclisme africain est en nette augmentation depuis quelques années, et cette épreuve constitue un objectif pour certaines nations.

Autre avantage de la Tropicale, les étapes sont plutôt courtes. Une fois encore, cela permet de reprendre le rythme de la compétition dans trop forcer sur la machine …

Andrea Palini vainqueur de la seconde étape
Andrea Palini vainqueur de la seconde étape. Crédit photo : James Startt/agence Zoom

Une expérience de vie pour les coureurs professionnels

En suivant quelques coureurs professionnels sur les réseaux sociaux, je me suis également rendus compte que la Tropicale Amissa Bongo est avant tout une aventure humaine. Pour les coureurs européens, habitués au confort de la vie occidentale, aux grands hôtels, aux routes en bon état, aux voitures modernes, le choc des cultures est important.

Comme sur les plus grandes courses du calendrier, l’engouement populaire est au rendez-vous, et permet de rencontrer une population pauvre mais accueillante. L’opposition avec les sélections de coureurs africains est également une formidable opportunité pour développer le cyclisme en Afrique. Ces coureurs amateurs peuvent côtoyer le temps de quelques étapes des coureurs professionnels qui seront pour certains amenés à briller sur les plus belles courses.

Du rêve, de la solidarité, de l’expérience, du soleil, voici les éléments qui font la réussite de la Tropicale Amissa Bongo ! Pour suivre la course, rendez-vous sur le site officiel en cliquant ici. Espérons que notre Chti Adrien Petit aura la force d’aller chercher sa première victoire professionnelle …

Vous aimerez également :

pub

4 thoughts on “La saison 2013 commence sous le soleil du Gabon

  1. Comme l’année 2013 débute bien…. sympa comme programme, il nous en faut vraiment du soleil….. Evènement à ne pas manquer!!!!

  2. Effectivement, ça donne envie d’aller se réchauffer au soleil ! Pour info, le nordiste Adrien Petit vient de remporter sa première victoire professionnelle lors de la 4ème étape de la Tropicale Amissa Bongo ! En voilà une bonne nouvelle !

Laisser un commentaire