Le Specialized Venge au top de la technologie

Quel est le point commun entre un vélo et une Formule1 ? A priori, à part le fait que les deux machines possèdent des roues, les similitudes ne sont pas légion. Et pourtant, ces deux mondes bien distincts peuvent cohabiter. Je pourrais vous parler de l’entraînement des pilotes de F1, qui passent de nombreuses heures sur leur vélo afin de parfaire leur condition. Mais l’objet de cet article est tout autre …

Un vélo étudié en soufflerie

Specialized est un fabricant de vélo américain, bien connu des amateurs de cyclisme depuis qu’il sponsorise les plus grandes équipes professionnelles. Cette année, ce sont par exemple les équipes Saxobank, Astana et HTC-Highroad qui roulent sur les cadres made in USA ! Rien que ça !

La renommée de Specialized n’est donc plus à faire, mais la marque a quand même fait le buzz il y a quelques semaines en dévoilant un tout nouveau cadre développé en partenariat avec … McLaren. Vous avez bien lu, la célèbre marque de voitures de sport a participé à la conception d’un vélo.
En y réfléchissant bien, il faut dire que de nombreuses synergies sont possibles. Le monde du cyclisme est envahi depuis plusieurs années par le carbone, matériau qui est également de plus en plus présent sur les Formule1 comme sur les voitures de sport homologuées sur route. Et pour un vélo comme pour une voiture, le principal force de freinage qu’il faut combattre, c’est l’air.

Et c’est là qu’intervient le savoir faire du fabricant de voitures d’exception dans la conception d’un vélo hors du commun. Les équipes de Specialized se sont donc retrouvées en Angleterre dans les locaux de McLaren afin d’étudier leur nouveau cadre dans une soufflerie ultra-moderne. L’objectif était de faire de ce nouveau cadre le vélo le plus aérodynamique jamais conçu.

Le nouveau cadre aérodynamique de Specialized

Des débuts déjà gagnants

Fort de ce nouveau vélo particulièrement abouti, Specialized a proposé à quelques coureurs triés sur le volet des équipes Saxo Bank et HTC d’essayer ce cadre « Venge » sur le terrain. Les premières réactions se sont montrées très enthousiastes, et décision a été prise de l’essayer pour la première fois lors du dernier Milan San-Remo.
Et devinez qui a gagné ? L’australien Matthiew Goss a franchi la ligne en premier au guidon de son Specialized Venge. La marque américaine ne pouvait pas rêver meilleure entrée en matière !

Je vous invite à découvrir ce vélo sur le mini-site qui lui est dédié. Là encore, Specialized innove en mettant les petits plats dans les grands. La communication autour de ce Venge est particulièrement soignée, et fera à coup sûr rêver de nombreux coureurs. J’en fait partie, mais la rumeur annonce un prix de vente au delà de 5 000 €, rien que pour le cadre. Un peu cher tout de même …

Vous aimerez également :

pub

2 thoughts on “Le Specialized Venge au top de la technologie

  1. Il arrive bientôt à la maison. En version moins au de gamme ( Venge Pro OSBB Frameset ) mais je pense que je vais m’amuser 😉

  2. Très bon choix, j’ai vu ce vélo à l’œuvre en fin de saison, et ça a l’air de bien marcher ! Pour ma part, j’ai opté pour le Look 695, bientôt dans le garage aussi …

Laisser un commentaire