Quand le dopage s’invite en Ufolep …

Le champion de France Ufolep suspendu !

Je n’ai pas pour habitude de parler de dopage sur ce blog, car le cyclisme est déjà bien trop entaché par ce fléau. La masse des journalistes se délecte déjà bien assez quand il s’agit de salir le vélo ! Mais pour une fois, je suis obligé de sortir ma plume contre la bêtise humaine. Comme vous vous souvenez peut-être, j’ai eu la chance de participer au championnat de France Ufolep en juin, ponctué par une honorable 9ème place sur un terrain qui me convenait bien. J’étais content de cette performance, jusqu’à ce que j’apprenne cette semaine que le vainqueur était dopé …

Jonathan Ferrand, ancien élite, dopé pour gagner …

Le champion de France Ufolep suspendu !

La nouvelle est tombé cette semaine, le champion de France Ufolep dans la catégorie 20-29 ans a été suspendu deux ans par la commission nationale Ufolep. Même si je ne suis pas dupe, je ne pensais pas être un jour touché par le dopage d’aussi près ! J’ai en effet terminé cette course environ deux minutes après Jonathan Ferrand, en jouant la seconde place. Même si j’étais un peu cuit et que j’ai très mal géré ma fin de course, je ne peux pas m’empêcher de penser que le dénouement aurait été bien différent si ce coureur n’avait pas été parmi nous. Jouer la première place ou la seconde, ce n’est pas pareil en terme de motivation …

Ce jour là, il a survolé la course, creusant un énorme écart en à peine 15 kilomètres alors que nous roulions encore à bloc derrière lui ! Je ne sais pas dans quelle mesure les produits dopants retrouvés dans ses urines ont pu influencer sa performance, mais il a fauté. Certainement comme lui, j’étais surpris de constater à l’arrivée qu’un contrôle anti-dopage attendait les quatre premiers coureurs de la course. Je trouvais cette mesure excellente, et très bonne pour l’image de notre sport. Si j’avais su ce qu’il en résulterait …

Évidemment, comme tous coureur qui se fait prendre, le coureur de l’UVCA Troyes plaide la négligence. Je n’ai aucun élément pour juger de son honnêteté, mais en tant que coureur cycliste et surtout ancien élite en FFC, je pense qu’on ne peut pas se permettre d’être négligeant. Au cours de ses années au plus haut niveau amateur, on lui a certainement appris à être vigilent, à moins que ce ne soit l’inverse …
Quand je pense que je refuse de soigner mes allergies depuis de nombreuses années pour éviter tous risques de contrôles positifs, je me dis que je suis bien bête !

Quelle que soit la vérité (dopage volontaire ou négligence), je pense que la suspension de deux ans doit être maintenue pour l’exemple. Notre sport ne peut pas se permettre de salir son image au plus bas niveau de son échelle. Chacun doit faire face à ses responsabilités et œuvrer pour un cyclisme propre !

Ciao M. Ferrand, et j’espère que ces deux années vous laisserons le loisir de méditer sur votre « négligence » …

Vous aimerez également :

pub

25 thoughts on “Quand le dopage s’invite en Ufolep …

  1. Hello…

    Ferrand négligent…?? Mon c** oui…
    Il a été à bonne école avec le CCEtupes…car si ils ont été souvent champ de france,
    En dopage aussi…avec tous les Dumont and Cie.
    Non moi j’en suis certain qu’il avait tout calculé…saut le CAD à l’arrivé.
    Yessssssssss qu’il dégage…

  2. Pour tes problèmes d’allergies, tu peux faire une demande d’une AUT avec ton médecin.

    J’avais commencé à en faire jusqu’à des tests beaucoup plus poussé montrant que je ne suis pas allergique.

  3. Merci pour le conseil Maxime. Je sais qu’on peut faire une demande d’AUT, mais ce sont des démarches que je n’ai pas envie de faire. J’arrive à faire sans donc j’ai la conscience tranquille de cette façon … En tous cas cela prouve bien qu’on ne peut pas accepter l’excuse de la négligence. Chacun est responsable de ses actes !

  4. Salut Antoine,

    J’ai réagi comme toi au début. Je me suis dit qu’il fallait vraiment être un abruti pour se doper (ufolep ou pas, cyclisme ou pas). Puis j’ai regardé la liste des médicaments qui contenaient cette molécule, et ce sont des produits assez courants. Je ne les ai pas dans ma pharmacie, puisque depuis plusieurs années je me soigne avec des plantes naturelles, mais je suis presque sûr qu’il y en a chez mes parents.

    Supposons que ce mec ait naturellement le niveau élite. Pour faire son « sacré numéro » (comme aurait dit Titi Adam), il n’avait rien besoin de prendre. Un élite face à des gens de ton niveau, c’était joué d’avance.

    Je regrette que le communiqué ne donne pas de dosage : était-ce des traces d’un truc pris il y a une semaine, ou était-ce un gros volume lié à une prise juste avant l’épreuve ?

    Supposons que ce coureur n’avait pas le niveau élite et qu’il se chargeait déjà à l’époque. Je ne vois pas pourquoi soit il aurait arrêté de courir en élite en continuant à se doper, soit il n’aurait pris qu’un petit produit pour gagner le championnat.

    Avec le recul, je ne me sens pas compétent pour vraiment juger cette affaire. A cause de son passé élite, sans le dosage il me semble délicat de d’affirmer quoi que ce soit. Cependant, la commission qui a voté sa suspension doit probablement le connaitre, j’espère qu’elle en a tenu compte et qu’elle n’a pas juste cherché à en faire un exemple à pendre en place publique.

  5. Florent,

    j’aime ton ouverture quant aux informations que l’on nous donne.
    John n’en reste pas moins qu’un bon coureur, et que effectivement, ca n’aurait certainement pas fait un pli non plus.

  6. Quand on vise un maillot bleu-blanc-rouge, il faut commencer par apprendre à lire. Pour moi, il n’a pas à chercher d’excuses. Quoi que ce soit qu’il ait pris, il a joué avec le feu (soit par négligence en omettant d’étudier les notices, soit volontairement) et il s’est brûlé! Deux ans donc… et la honte avec.

  7. Bonjour,

    A chaque fois, les sportifs contrôlés positifs mettent en avant leur négligence.
    Pour bien connaître cette thématique, dans de nombreux cas, c’est vrai.

    Mais est-ce pour autant acceptable ?

    Bien sûr que non !
    Aujourd’hui, justement, nous avons mis en place un dispositif innovant qui permet à la fois de se protéger et, dans le même temps, de ne plus pouvoir se cacher derrière les excuses.

    Une Fédération vient d’accepter de jouer le jeu avec 100% de ses licenciés: http://www.sport-protect.org

    Espérons que d’autres lui emboiteront le pas 🙂

    Bien sportivement,
    Dorian Martinez

  8. UFOLEP <>, je viens de terminer ma première année en 3 cat, un ancien 1 cat ffc à couru en 1 ufolep et résultat plusieurs coureurs ne reprendrons pas de licence tellement ils ont étés blasés de voir un mec survoler toutes les courses et qui se permet de faire des étirements quand tout le monde est à bloc dans les bosses. Je pense que la fédération doit se remettre en cause, pourquoi accepter ces coureurs alors que les ( vrais ) coureurs ufulep demandent avant tout à se faire plaisir.
    C’est mon avis, pour ma part je reprend ma licence pour l’année prochaine, mais si cela continu se sera ma dernière année.
    Merci

  9. Bonjour,

    C’est déjà positif qu’il au eu un contrôle,
    Ufolep ne signifie pas loisir dans tous les cas surtout si il y a un classement, @Daniel, je comprends pas tellement la mentalité qui fait que on veut absolument jouer la gagne dans les courses auxquelles on participe, quand on dit j’arrête car il y a un gars trop fort ancien élite ou pas, c’est étrange. Pourquoi ne pas faire seulement des randos sans classement dans ce cas, tu n’auras pas l’esprit de compétition

  10. @Petrolette Je ne pense pas que j’aurais été champion de France, mais la fin de course aurait été tout autre …

    @Florent Je ne souhaite pas polémiquer sur ce cas, et comme toi je n’ai aucun détail sur cette affaire.
    Je reste néanmoins très sévère sur mon jugement, car même si l’erreur est humaine, on n’a pas le droit d’être négligent vu le climat actuel … A moins que ce ne soit pas qu’une négligence …

  11. Ce qui est certain c’est que les coursiers qui survole et de très haut en ufolep ont la crainte de la concurrence en ffc, ils savent qu’ils peuvent gagner quand ils le veulent alors qu’en ffc il faudrait se sortir les doigts du …… Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas avoir d’esprit de compétition, mais que chacun puisse se battre à armes égales.

  12. la solution et simple , zéro tolérance , dopage exclusion à vie , les règlements signé avec les licences devrait contenir cette close sans appel , car des hypothétique comité selon les régions ou autres laisses un cadres répressifs très lestes à l’interprétations ,fermeté et le mot , tu joue ! tu perds !

  13. Pour ma part je suis très content que celà arrive , je parle des contrôles….en FFC je prône pour un contrôle sur tous les championnats régionaux, ceci dès les minimes afin d’inculquer la « peur du gendarme » et aussi pouvoir cibler ceux qui dominent et passent systématiquement au travers des championnats pour aller les controler là où ils ne s’y attendent pas!
    çà c’est une prière!!! un voeux!!! non écouté!!!mais qui sait si les contrôlent se pultipliaient chez les affinitaires peut-être qu’ils retrouveraient un peu de ce qui les attire dans ce schémas, c’est à dire de la compétition loisir sans être pollué par tous ceus qui s’exilent de la ffc pour je ne sais quoi…

  14. Je vois que le dopage est partout même au plus bas niveau, j’ai vu des footballeurs se doper à la ventoline et corticoïdes pour un cross UNSS départemental alors qu’ils avaient 15 ans, d’autres pour avoir une bonne note en EPS, j’ai vu un parent donner de la ventoline avant le départ à son gosse en minime. Je pense qu’on ne sensibilise pas assez les plus jeunes aux risques de ces produits, je parle au niveau scolaire, j’ai 18 ans et j’ai vu des personnes nous parler en classe des risques du tabac, de la drogue, des MST mais pas des produits dopants c’est dommage pourtant ces produits sont plus dangereux que le tabac. De plus, je vais parler maintenant au niveau professionnel,les fédérations condamnent les sportifs dopés ce qui est légitime mais pourquoi il n’y a pas d’enquêtes pour savoir qu’elles sont les agences (laboratoires) qui fournissent les sportifs ? Lorsque les policiers enquêtent sur un trafic de drogue ils tapent pas sur les consommateurs mais sur les fournisseurs. Je pense qu’il faudrait que le dopage devrait être condamner comme une drogue et pas seulement comme un acte de triche.

  15. Tout à fait d’accord avec Bensebzia ,
    Moi même ancien coureur élite amateur dans les années 90 ça marchait déjà fort aux produits .
    Des courses de 160kms ça partait à bloc avec des coureurs qui sont passé chez festina par la suite .
    Maintenant je cours en UFOLEP EN GS pour le plaisir et je vais dans les alpes monter les cols car j’ai toujours aimé la montagne et mes petits entraînements à la maison tranquille.
    C’est le vélo c’est un monde de dingue et tant mieux je voudrais qu’il y ai plus de contrôles encore ce serait vraiment bien pour punir tous ces tricheurs .

  16. oui c est lamentable mais en meme temps l ufolep devrais etres reserve au coureur de petit niveau et coureur du dimanche…et donc les anciens coureurs ffc et surtout elites qui continue a faire le metier n ont rien a y faire……….alors soigne tes allergies et arrete de courir le dimanche laisse les course ufolep a ceux qui se font plaisir sur un velos juste pour le plaisir sans parler performance et titres c est a cause de vous que le niveau augmente sans arret et que nous petit coureurs ont se retrouve a rester le dimanche a la maison car maintenant meme le niveau ufolep est trops releve……..LAMANTABLE

  17. Bonjour à toutes et tous, Je milite depuis longtemps pour qu’il n’y ai qu’une seule fédération: l’officielle la FFC. Y en a vraiment marre de voir des coursiers changer au gré de leur petits désirs de fédé, soit disant qu’ils ne sont plus compétitifs en ffc! Maintenant le dopage c’est le fléau grandissant du sport ,de notre sport cycliste, et de la vie en général de chaque jours. Une suspension à vie doit être instaurée par nos pauvres instances qui tournent en rond depuis trop longtemps, lorsqu’il s’agit de s’attaquer à ce douloureux problème!

  18. Bonjour, d’accord avec l’ensemble des intervenants concernant le dopage. 0 tolérance, afin d’éviter tout abus.
    En revanche, concernant l’UFOLEP je ne suis pas d’accord, des catégories de niveaux ont été mis en place pour justement équilibrer les niveaux de chacun. GS,3,2,1: donc on parle bien de course et non de rando. Pour avoir été licencié en UFOLEP, je peux dire que l’ensemble des coureurs présent sur la ligne de départ d’une course UFOLEP veulent gagner, se sont des « competiteurs ».
    Maintenant si le niveau est trop haut, soit on descend de cate, soit on accepte que cc’autre cyclistes sont plus fort (sans dopage bien sûr !). Il est vrai aussi que certains anciens pro ou de te très haut niveau devraient aller se mesurer à des gars de leurs niveau. Car la victoire en est plus belle, mais ce n’est que mon idée du sport.

  19. Afin d’éviter tous problèmes juridiques, ce commentaire a été supprimé. Merci pour votre compréhension. Antoine de blog-cyclisme.fr

  20. Bah moi aussi je commence le vélo, et ca ne me degoute pas de courir avec des anciens ffc ou élite,ou meilleurs simplement…
    au contraire, je trouve que courir avec des meilleurs que soi vous tire vers le haut…c’est facile sinon d’etre dans son train train dominical.
    UFOLEP ne rime pas avec pèpère et médiocre, mais on a le droit de prendre plaisir et de se faire mal, même en ufolep. On peut se déchirer et finir dernier d’une course ou gagner les mains en haut du guidon…chacun sa philosophie, moi je choisis la premiere!

  21. Bonjour
    Premièrement ce guignol n’avait rien à faire en ufolep étant donné que c’est un ancien ffc qui courait en élite. .
    Deuxièmement il mérite la radiation parcequ’en 2016 il reviendra pour faire la nique à tout le monde et s’emparer du maillot encore une fois dopé. Parcqu’il n’est pas dit que la ctégorie dans laquelle il courra sera contrôlée .il y un proverbe qui dit ceci »qui a bu boira » à mediter

  22. Pourquoi suspendre ce pseudo coureur que deux ans, tout le monde sais bien qu’il recommencera! Il faut le bannir ça fera réfléchir les autres qui voudrai prendre des substances pour les aider a gagner des titres illégalement.

  23. Lucas fais attention à ce que tu dis! Connais tu le mot diffamation! il faut se renseigner avant d’avancer des choses fausses sur un site publique.

Laisser un commentaire