Test des Sidi Wire : le top de la chaussure cycliste

Les chaussures de cyclisme Sidi Wire

Dans le cyclisme moderne, chaque détail compte. Les victoires des coureurs de la Sky lors des deux dernières éditions du Tour de France nous l’ont montré. Alimentation, entraînement, préparation mental et … matériel, tout est étudié à la perfection. C’est un peu dans cet esprit que j’ai investi l’an dernier dans une paire de chaussure de vélo Sidi Wire, le dernier modèle haut de gamme de la marque italienne. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu. J’en profite donc pour vous partager mes impressions …

Des plumes en bois aux pieds

Les Wire sont les premières chaussures de Sidi dont aucune des fermetures ne se fait par un velcro. A la place, ce sont deux boucles à molettes et câbles qui viennent resserrer les parois de la chaussure sur le pied. Je reviendrais sur ce système plus tard, puisque je souhaite aborder en premier lieu le design. Pour moi qui n’avait jamais eu de chaussures de vélo de ce niveau de gamme, j’ai tout d’abord particulièrement apprécié les finitions des Wire. Tous les éléments sont bien ajustés, et dans leur robe blanche, elles en jettent un max ! Bon évidemment chacun ses goûts, mais elles me plaisent, ce qui est important pour se motiver …

Les chaussures de cyclisme Sidi Wire

La première fois que j’ai enfilé mes Sidi Wire, j’ai tout d’abord été subjugué par leur légèreté. Il faut dire qu’à 600g la paire, ces chaussures font partie des plus légères du marché. Passé cette première impression, il était temps d’enfourcher le vélo pour voir le résultat sur la route.
Même s’il est bien difficile de retranscrire les sensations vécues sur le vélo, je peux vous dire que des chaussures rigides, ça optimise la transmission de la puissance. Les Wire sont équipées d’une semelle en carbone évidemment très rigide, et je mesure à chaque fois que je change de chaussures la différence avec une semelle plus classique. Le dernier modèle Sidi est vraiment très efficace de ce côté là.

Le maintien du pied est également un point très important pour le choix de chaussures de vélo de route. Les velcros ont quelques faiblesses de ce côté là, et le système de doubles boucles sur les Sidi Wire apporte un vrai plus. C’est d’ailleurs à mon sens le vrai atout de ces chaussures. Grâce au câble dont la tension est constante d’un bout à l’autre, le pied est parfaitement maintenu sur toute la longueur de la chaussure, ce qui permet d’arracher les pédales sans aucun état d’âme. La puissance est ainsi constamment bien transmise et cela donne un sentiment d’efficacité très agréable.

Les Sidi Wire en action ...

Les innovations techniques ne s’arrêtent pas là, puisque la semelle des Wire dispose d’un ingénieux système d’aération réglable. Si cela paraît intéressant sur le papier, je n’ai pas noté de véritable différences avec mes anciennes chaussures. Au cours de mes cyclosportives de l’été, je n’ai pas pu éviter les échauffements des pieds dans les longues montées de cols sous le soleil …

Enfin, ne boudons pas notre plaisir, ces chaussures sont vraiment de très bonne facture, et méritent largement leur positionnement très haut de gamme. Reste le prix, qui pourra en refroidir certains, mais très franchement, ça vaut le coup d’investir !

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire