Test du feu laser avec tracé de piste cyclable

Feu arrière avec bande cyclable lumineuse

C’est l’hiver et vous avez tous constaté que les journées sont courtes. Alors quand on est cycliste, on s’organise pour rouler en plein au milieu de la journée ou… on s’équipe pour rouler dans le noir. Je vous rassure, je ne suis pas encore assez fou pour faire des heures de selle à la lampe frontale, mais mon emploi du temps familial et professionnel m’impose parfois de chevaucher mon vélo alors qu’il fait encore nuit. Puisque je tiens à la vie, je ne pars jamais sans au moins une lumière avant et une lampe arrière, clignotante si possible. Et pour être encore mieux vu, voici une petite innovation qui fait sont effet…

Une piste cyclable imaginaire se dessine au sol

Le feu arrière que m’a proposé le site LeCyclo.com apparaît au premier abord tout ce qu’il y a de plus banal. Mais à y regarder de plus près, on constate que deux boutons permettent d’allumer les lumières. L’insertion de deux piles AAA permet rapidement de lever le doute, il y a bien une fonctionnalité supplémentaire et inédite sur ce feu arrière.

Deux boutons pour un feu de vélo innovant

Un des deux boutons permet en effet d’allumer deux LEDs latérales qui affichent un trait rouge au sol de part et d’autre du vélo. Il suffit de positionner le feu plus ou moins haut sur la tige de selle pour adapter la largeur du couloir lumineux ainsi créé. Cela paraît tout bête, mais il fallait y penser ! L’affichage de ces deux lignes lumineuses est fixe ou clignotant, ce qui permet d’attirer l’attention des automobilistes avec plus ou moins de succès.
Plusieurs des mes collègues m’ayant doublé au retour d’un vélotaf m’ont confirmé que les deux lignes au sol n’était pas très visibles depuis leurs voitures. Sur une route non éclairée, cela passe encore, mais l’éclairage public en ville réduit fortement l’impact de cette piste cyclable lumineuse. J’ai quand même remarqué que les automobilistes me doublaient en s’écartant bien avec cette fonctionnalité activée. Coïncidence ?

Un flash puissant assuré par 5 LEDs

Le premier rôle d’un feu de vélo arrière est de prévenir les automobilistes de votre présence sur la route, et si possible le plus tôt possible. La puissance lumineuse doit être conséquente et si un mode clignotant est prévu c’est un plus. J’ai remarqué à l’occasion de mes nombreux trajets domicile-travail qu’un feu arrière clignotant est plus visible qu’un feu fixe qui peut être confondu avec celui d’une voiture.

Feu arrière pour vélo avec bande cyclable

Le feu vélo arrière avec laser piste cyclable lumineuse rempli parfaitement son rôle de ce côté-là, bien aidé par l’implantation de 5 LEDs relativement puissantes. Les dimensions du boitier sont assez importantes, ce qui permet de bien répartir les LED et de former un vrai feu arrière bien visible. Trois modes d’éclairage sont proposés avec un mode fixe, un mode clignotant régulier et un mode clignotant qui fait penser aux gyrophares des ambulances américaines. Les LEDs s’allument 3 fois de façon très rapprochées, ce cycle s’opérant toutes les secondes environ. Vous pouvez voir un aperçu des différents modes clignotants dans la vidéo ci-dessous :

Le montage du feu arrière ne peut se faire que sur la tige de selle, le collier de serrage n’étant pas prévu pour des tubes plus fins ou plus gros. Quelques tours de tournevis suffisent pour bien positionner l’ensemble, qui ne bouge pas d’un poil si c’est bien serré.
La qualité de fabrication est correcte, même si le joint qui est censé assurer l’étanchéité paraît bien fragile. En même temps, avec un prix de vente fixé à 14,99 €, on ne peut pas non plus s’attendre à un produit premium…

Ce feu arrière avec tracé de bande cyclable est un bon produit, qui apporte un petit plus en termes de sécurité par rapport à un feu plus classique. Il conviendra parfaitement pour vos trajets urbains !

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire