Velofolies, le salon du vélo qui a tout d’un grand

Le Trek Emonda en version ultime à moins de 5 kg

Le weekend dernier (16, 17 et 18 janvier 2015) avait lieu à Courtrai en Belgique le plus grand salon de vélo du Benelux, le salon Velofollies. N’ayant jamais eu l’occasion de m’y rendre alors que j’habite pourtant à seulement 30 minutes de route, je ne voulais pas rater cette fois l’occasion de voir à quoi ressemblait ce salon. Malgré un planning serré, je peux vous dire que je n’ai pas été déçu !

Des vélos partout, pour tous les goûts

En arrivant sur place avec mon équipier Julien, je me doutais bien qu’il y aurait foule en ce samedi après-midi. Nous trouvions quand même rapidement une place de parking avant de nous approcher de l’entrée et de présenter nos tickets préalablement payés 10 € pièce. C’est bien la première fois que je paye pour un salon, mais quand on aime le vélo … on ne compte pas !

En entrant dans le hall principal, j’étais tout de suite impressionné par le nombre d’exposants. Le bâtiment étant découpé en plusieurs hall, nous ne savions plus où donner de la tête. Dès le premier hall, nous en prenions plein les yeux avec des stands tous plus brillants les uns que les autres ! Toutes les grandes marques sans exceptions étaient évidemment représentées, mais nous retrouvions également de nombreux artisans monteurs de roues et un nombre incalculable de marques de vélo dont je n’avais jamais entendu parler.

Si mon attention était avant tout porté vers le matériel pour route, il y en avait quand même pour tous les goûts. Les VTT tenaient une bonne place sur beaucoup de stands, tout comme les vélos de ville dont les belges et hollandais sont particulièrement friands.
Quelques animations étaient proposées, comme des démonstrations de trial et de BMX, histoire d’amuser les enfants et les visiteurs les moins sensibles au matériel.

Le Trek Emonda en version ultime à moins de 5 kg
Le Trek Emonda en version ultime à moins de 5 kg

Au delà des vélos, de nombreux stands d’équipementiers occupaient l’espace dont quelques stands particulièrement impressionnants de marque de textile. Il faut dire que les progrès en la matière ces dernières années ont été impressionnants, les différents marques se livrant une bataille acharnée. Pour ce salon, il fallait être visible !

Malgré le peu de temps imparti à cette visite, j’ai eu le temps de réaliser quelques clichés dont vous trouverez un diaporama en bas de cet article. J’ai pu apercevoir quelques nouveautés dernièrement commercialisées, comme le Look 795, les nouvelles roues Campagnolo Bora,  les vélos Ridley aux couleurs de l’équipe Lotto-Soudal, bref tout ce qu’il faut pour émerveiller les yeux des passionnés.

Compte tenu de la rapidité de notre visite, nous n’avons eu le temps que de survoler les stands et je me garderais bien de vous faire un retour complet sur les nouveautés matériel que j’ai pu observer. Mais promis, j’y reviendrais l’an prochain avec plus de temps et plus de photos …

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire