Une cyclo belge en préparation de l’Etape du Tour

Le mois de janvier est important pour tous les cyclistes. La saison professionnelle reprend ses droits (actuellement en Australie), tandis que les coursiers préparent activement le début de saison en allongeant les sorties et en travaillant plus spécifiquement. Mais le mois de Janvier, c’est également l’occasion de peaufiner son programme de course. Les gros objectifs de la saison à venir sont déjà fixés, il reste à choisir quelles épreuves permettrons de les préparer.

Les Ardennes belges, presque de la montagne

En lisant le dernier numéro du magazine Le Cycle, je suis tombé sur un article présentant les plus grandes cyclosportives à l’étranger. Étant installé dans le Nord de la France, à quelques encablures de la Belgique, j’ai vite tourné les pages pour voir quelles épreuves du plat pays pouvaient m’intéresser.

Si le Tour des Flandres cyclo, couru la veille des pros, reste sans conteste le plus grand rassemblement de ce type en Belgique, une autre course attire mon attention. Le Gran Fondo Eddy Merckx est une cyclosportive érigée à la gloire de l’ancien champion cannibale, et qui d’après les commentaires de l’article, est parfaitement organisée.

Ce qui a le plus attiré mon attention, c’est le parcours de cette course. En effet, le point d’orgue du Gran Fondo Eddy Merckx est le mur de Huy. Cette charmante bourgade est le point de départ, tandis que son célèbre mur départage les concurrents pour l’arrivée. Mais ce n’est pas tout ! De nombreuses côtes émaillent le parcours, avec pas moins de 22 montées référencées ! Avouez qu’il y a de quoi faire, et même si ce n’est pas la haute montagne, le dénivelé cumulé doit être particulièrement intéressant …

Le Mur de Huy, ça grimpe dur !
Le Mur de Huy, ça grimpe dur !

Une bonne préparation pour l’Étape du Tour

Ce m’intéresse encore plus, c’est la date de l’évènement. Traditionnellement organisée au début du mois de juin, c’est le 18 qui a été choisi pour 2011. Cette date se trouve à peu de chose près un mois avant mon objectif majeur de la saison qui s’annonce, l’Étape du Tour.

Cette place de choix dans le calendrier de ma saison n’est pas négligeable, et je pense bien que je serais sur la ligne de départ à Huy le 18 juin prochain. En effet, je cherchais une cyclosportive à cette date, suffisamment vallonnée pour pouvoir travailler le coup de pédale montagnard. Alors que je pensais devoir parcourir de nombreux kilomètres pour atteindre le massif alpin, je n’avais même pas pensé à aller voir chez nos voisins les plus proches …

Je n’ai aucune idée du niveau qu’il peut y avoir sur ce type de course, mais je la ferais à fond. C’est un bon moyen de se tester, un mois avant l’échéance estivale. J’espère quand même y faire un bon résultat, pour justifier mon statut de grimpeur. Il faut dire également que j’ai un petit avantage : j’ai gravi le mur de Huy pour la première fois en 2010, à l’occasion … de mon enterrement de vie de garçon. Si les conditions ne seront évidemment pas les mêmes, je ne serais au moins pas surpris par les pourcentages abruptes du mur de l’enfer …

Toutes les informations sur la course sont disponible sur le site officiel.

Vous aimerez également :

pub

3 thoughts on “Une cyclo belge en préparation de l’Etape du Tour

  1. C’est sur qu’avec un parcours comme celui là, ça fait une bonne répétition avant l’étape du Tour. D’ailleurs, ce profil ressemble à celui de l’Acte 2. Que du bon ! Par contre je n’ai pas trouvé de profil pour le Gran Fondo Eddy Merckx … Dommage !

Laisser un commentaire