La belle claque à Caucourt-Hermin

Course à Caucourt-Hermin, trop dur pour moi !

En cette année particulière, le calendrier FFC du Nord de la France ne propose pas beaucoup de courses aux coureurs. Ayant eu la bonne idée de prendre une licence Pass'Cyclisme en début d'année, j'ai heureusement la possibilité de m'inscrire sur des courses de tout niveau. C'est un certain avantage, mais qui allait me coûter cher pour cette course à Caucourt-Hermin début septembre... Un parcours vallonné, ce n'est pas pour me déplaire En arrivant sur place en ce début septembre, j'avais le plaisir de constater que le circuit proposé était plutôt bien vallonné. Et puisque le soleil et une température douce accompagnaient cette journée, les conditions étaient réunies pour faire un résultat correct.Mais c'était sans compter sur la présence de nombreux juniors français

Reprise rythmée à Isbergues

Le virus du Covid 19 circule toujours partout dans le monde, mais petit à petit la vie reprend son cours normal. C'est ainsi que les compétitions cyclistes ont officiellement repris à partir du début du mois d'août, et je comptais bien en profiter ! 6 mois sans mettre un dossard, ça commençait à faire long. Et encore, ma dernière course début mars ne m'avait pas laissé trop le loisir de m'exprimer... Ce samedi 15 août, le cap était pointé vers Isbergues, petite bourgade du Pas-de-Calais bien connue pour son GP cycliste réservé aux professionnels. Le niveau était bien moindre pour moi dans cette course de 3ème catégorie FFC, juniors et Pass'Open. Mais en regardant de plus près la start-list, je

Etape du Tour 2019, le dossard 204 est sur le flanc…

L'Etape du Tour est un évènement à part entière dans le monde du cyclisme. Cette épreuve réservée aux cyclistes amateurs permet de parcourir une étape de montagne du Tour du France, quelques jours avant les coureurs pros. Et c'est la seule épreuve de ce type qui propose des routes entièrement fermées à la circulation, ce qui représente un vrai avantage en termes de sécurité.J'entretiens une relation particulière avec cette course, qui m'a permis de révéler à moi-même mes bonnes capacités de grimpeur. J'y ai participé de nombreuses fois, mais le tarif de l'inscription sans cesse plus élevé et des parcours un peu moins durs qu'à l'origine ont fini par me décourager. Mais quand les potes s'en mêlent, difficile d'y renoncer.

Une belle claque à Bruille St-Amand

Une course de Bruille St Amand difficile pour moi

Après la course bien humide de Gommegnies, c'est à Bruille St Amand que j'avais décidé de poursuivre ma saison en ce début mai. Il était temps d'enchaîner les courses, car l'échéance des Routes de l'Oise approchant, il fallait accumuler les kilomètres en course... Même si la pluie semblait s'éloigner, le vent était toujours présent et allait forcément peser sur la course... Une échappée qui part dès les premiers kilomètres Après avoir récupéré mon dossard, et pour la première fois sur une course Ufolep dans le Nord un transpondeur, j'effectuais quelques aller-retours aux abords de la ligne d'arrivée pour échauffer les jambes. Je retrouvais une bonne partie de mes équipiers et équipières, et profitais de ces quelques instants de répit pour discuter avec

Une reprise convaincante à Bousies…

Première course de la saison 2019 à Bousies !

Comme l'an dernier, c'est à Bousies, petit village du Nord de la France, que j'avais décidé de reprendre la compétition après les longs mois d'hiver. Mais alors que le thermomètre affichait des températures proches de 0° il y a un an, c'est cette fois un ciel relativement clément et une température "correcte" qui nous attendait au départ. Mais cette fois, c'est le vent très soutenu qui allait peser sur la course... Retrouver les automatismes du peloton Retrouvant sur place de nombreuses têtes connus, je me préparais tranquillement en reprenant les habitudes de la course. Epingler le dossard, se changer, gonfler les boyaux et partir pour l'échauffement, voilà le rituel qui permet de se mettre en condition avant de partir à la guerre

La Forestière Cyclo 2018, une belle édition ensoleillée

La Forestière Cyclo 2018

Après une année 2017 de haute volée dont le point d'orgue fut la Haute Route des Alpes, je n'avais pas encore eu l'occasion de m'aligner cette saison sur une cyclosportive en montagne. Un peu frustré par cette situation, je décidais pendant l'été de forcer l'agenda pour participer à la Forestière Cyclo, disputée dans l'Ain à "seulement" 6h de route du Nord. Retour sur cette belle cyclosportive partagée avec Benoit du Concept Store Specialized de Lille... Le soleil au rendez-vous, chose rare sur La Forestière Arrivés sur place la veille avec Benoit, nous avions le plaisir de découvrir de charmants panoramas autour d'Oyonnax et d'Arbent, ville départ de la Forestière. Cette cyclosportive est relativement récente, et repose sur l'organisation de la Forestière VTT,

Des sensations mitigées à Etroeungt

Dans le peloton à Etroeungt, version 2018 !

Voilà bien longtemps que je n'ai pas pris le temps de poser mes mains sur mon clavier pour vous raconter mes aventures cyclistes. Il faut dire qu'avec un ordinateur plus que récalcitrant et une motivation en baisse ces derniers temps, les ingrédients n'étaient pas réunis pour passer du temps à rédiger ce blog qui me tiens pourtant à coeur. Preuve en est, je disputais en ce jeudi de l'ascension à Etroeungt ma 4ème course de l'année seulement, après Bousies, Beaulancourt et le Tour du Pays de Brie. C'est donc sous un ciel mitigé et un peu à court de forme que j'allais m'élancer sur un circuit que j'affectionne malgré ma grosse chute de l'an dernier... Une première partie de course convaincante Notre

Explore Corsica, la cyclosportive par étapes qui monte

Explore Corsica permet de rouler dans des paysages somptueux

Après avoir participé à la Haute Route Alpes l'an dernier, vous vous doutez bien que je garde un œil averti sur tout ce qui se passe dans le domaine des cyclosportives par étapes. Il faut dire que si l'épreuve que j'ai disputé l'été dernier fut une pionnière dans le domaine, elle a lancé un mouvement qui commence à prendre de l'ampleur. Preuve en est, la course par étapes Explore Corsica prépare sa seconde édition pour le mois de juin prochain. Présentation de cette épreuve, et réduction sur l'inscription sont à découvrir ci-dessous... Un décor de rêve pour la pratique du vélo Si cette cyclosportive par étapes m'avait déjà tapé dans l’œil l'an dernier, je n'avais encore jamais eu l'occasion de fouler le

Quelques idées pour bien gérer l’intersaison

Entraînement VTT en hiver...

Nous sommes en plein mois de novembre, votre saison de vélo est terminée depuis plusieurs semaines et la suivante ne reprendra pas avant plusieurs mois. Pour les compétiteurs, la reprise sérieuse de l'entraînement se fait plutôt début décembre, alors que faire de ce mois de novembre où les conditions climatiques sont souvent difficiles ? Je vous partage mon expérience sur la gestion de l'intersaison... De la coupure à une reprise sérieuse, variez les activités ! Pour ceux qui roulent beaucoup, la coupure annuelle est un passage quasi obligé. Le corps est fatigué, mais c'est surtout l'esprit qui n'en peut parfois plus des contraintes qu'imposent le cyclisme en compétition. Les entraînements tard le soir, l'enchainement des courses, le manque de temps passé en

Une fin de saison compliquée à Wavrin…

Une course pas vraiment réussie à Wavrin

Ayant eu un été très léger en termes de compétition, il me tardait de remettre un dossard pour terminer la saison en beauté sur une note positive. Une saison bien terminée permet souvent d'entamer la suivante dans de meilleurs dispositions physiques et surtout psychologiques. Malheureusement, s'ajoutait à un entraînement très décousu depuis début septembre une bonne bronchite qui m’empêchait de rouler pendant presque deux semaines. Les entraînements précédent la course de Wavrin de ce 1er octobre ne laissaient présager rien de bon, mais j'étais quand même déterminé à me battre pour réaliser une belle performance... Du soleil, du vent et pas de jambes Habitant à moins d'un quart d'heure de route de Wavrin, je connaissait bien les routes qui allaient nous permettre