Retrouvailles humides avec la FFC à Montdidier

Départ de la course de Montdidier en 2 FFC

Cela faisait 9 mois que je n'avais pas couru ! Ma chute lourde de conséquence du 31 mai dernier m'a tenu éloigné des pelotons, et j'avais vraiment hâte d'épingler un dossard sur mon nouveau maillot de la 3C Team... C'est donc à Montdidier, petit bourg de la Somme, que j'allais m'aligner sur une course relevée de 2ème catégorie FFC. Retour sur une journée... épique ! Retrouver les réflexes du peloton Participer à une course de vélo, c'est tout un cérémoniale. Manger un plat de pâtes 3h avant le départ, faire son sac en s'assurant de rien oublier, charger le vélo et les roues de rechange dans le coffre, voilà des réflexes que j'avais un peu perdu et que j'étais content de retrouver

Gros rythme à Gommegnies malgré le déluge !

Le peloton de la course de Gommegnies sous le déluge

Ah le printemps, ses oiseaux qui chantent, ses journées qui s'allongent sérieusement, ses premières odeurs de barbecue et... son temps très variable ! Et ce dernier weekend d'avril 2019, on peut dire que le ciel nous réservait une course bien difficile. C'est donc sous un sacré déluge que je suis revenu courir à Gommegies sur un terrain relativement vallonné... Des jambes coupées par le froid Arrivé sur place avec un peu d'avance, j'en profitais pour discuter avec mes équipiers et quelques connaissances avant de m'habiller. Face à une météo annoncée chaotique, je ne savais pas trop combien de couche enfiler. Après quelques hésitations, je choisissais finalement de partir m'échauffer avec un maillot manche longue et un coup-vent sans manche. Mais après seulement

Retour des bonnes sensations à Wambrechies

Une belle course à Wambrechies en mars 2019

Une semaine après mon retour à la compétition à Bousies, j’avais rendez-vous avec la plupart de mes équipiers à Wambrechies, à quelques kilomètres de chez moi. A cette occasion, mes plus fidèles supporters que sont mon épouse et mes enfants avaient fait le déplacement, ce qui décuplait ma motivation pour essayer de bien faire les choses… Un début de course asphyxiant Le circuit de Wambrechies fait un peu penser aux routes du Tour des Flandres, alternant des petites routes très étroites avec des routes plus larges, et comportant de nombreux virages occasionnant autant de relances. Et avec un dénivelé quasi nul, autant dire qu’il s’adresse aux gros rouleurs. Je prenais le soin de bien m’échauffer et de repérer les virages dangereux en

Une reprise convaincante à Bousies…

Première course de la saison 2019 à Bousies !

Comme l'an dernier, c'est à Bousies, petit village du Nord de la France, que j'avais décidé de reprendre la compétition après les longs mois d'hiver. Mais alors que le thermomètre affichait des températures proches de 0° il y a un an, c'est cette fois un ciel relativement clément et une température "correcte" qui nous attendait au départ. Mais cette fois, c'est le vent très soutenu qui allait peser sur la course... Retrouver les automatismes du peloton Retrouvant sur place de nombreuses têtes connus, je me préparais tranquillement en reprenant les habitudes de la course. Epingler le dossard, se changer, gonfler les boyaux et partir pour l'échauffement, voilà le rituel qui permet de se mettre en condition avant de partir à la guerre

Nomain et Wavrin, une fin de saison 2018 à toute vitesse !

Une fin de saison 2018 à toute allure !

Au retour de la Forestière Cyclo, et après avoir enchaîné un bon bloc d'entraînement pour préparer cette échéance, je voulais profiter de ma bonne forme pour épingler encore quelques dossards et tenter pourquoi pas d'obtenir de bons résultats, ou d'aider mes équipiers à le faire. Mais dans le Nord, les courses sont désespérément plates, et c'est avec des ambitions mesurées que je me présentais au départ des courses de Nomain, puis de Wavrin le weekend suivant. Retour sur ce qui fut finalement une relative réussite... De bonnes jambes à Nomain, une tactique à revoir Le samedi 29 septembre, c'est donc dans le charmant village de Nomain que j'avais rendez-vous avec mes équipiers Christophe et Thibault, sur une course que j'avais découvert l'an

La Forestière Cyclo 2018, une belle édition ensoleillée

La Forestière Cyclo 2018

Après une année 2017 de haute volée dont le point d'orgue fut la Haute Route des Alpes, je n'avais pas encore eu l'occasion de m'aligner cette saison sur une cyclosportive en montagne. Un peu frustré par cette situation, je décidais pendant l'été de forcer l'agenda pour participer à la Forestière Cyclo, disputée dans l'Ain à "seulement" 6h de route du Nord. Retour sur cette belle cyclosportive partagée avec Benoit du Concept Store Specialized de Lille... Le soleil au rendez-vous, chose rare sur La Forestière Arrivés sur place la veille avec Benoit, nous avions le plaisir de découvrir de charmants panoramas autour d'Oyonnax et d'Arbent, ville départ de la Forestière. Cette cyclosportive est relativement récente, et repose sur l'organisation de la Forestière VTT,

Jusqu’au bout de l’effort à Linselles…

Course de Linselles 2018

Après un été relativement calme point de vue vélo, ponctué par des vacances au bord de la mer dans une région peu propice à la pratique du vélo sur route, j'avais quand même hâte en ce premier weekend de septembre d'épingler un dossard. Et justement, c'est la course de Linselles que j'affectionne particulièrement qui nous était proposée ce weekend-là. Alors avec un beau soleil au rendez-vous, il restait plus qu'à profiter de ce bon moment. Un début de course un peu déboussolant J'arrivais sur place et retrouvais mon équipier Christophe, bien décidé à faire la course. N'ayant pas couru depuis deux mois, mes ambitions personnelles étaient franchement réduite, je pensais plutôt me sacrifier pour Christophe afin de l'aider à gagner. Linselles n'étant

Des sensations mitigées à Etroeungt

Dans le peloton à Etroeungt, version 2018 !

Voilà bien longtemps que je n'ai pas pris le temps de poser mes mains sur mon clavier pour vous raconter mes aventures cyclistes. Il faut dire qu'avec un ordinateur plus que récalcitrant et une motivation en baisse ces derniers temps, les ingrédients n'étaient pas réunis pour passer du temps à rédiger ce blog qui me tiens pourtant à coeur. Preuve en est, je disputais en ce jeudi de l'ascension à Etroeungt ma 4ème course de l'année seulement, après Bousies, Beaulancourt et le Tour du Pays de Brie. C'est donc sous un ciel mitigé et un peu à court de forme que j'allais m'élancer sur un circuit que j'affectionne malgré ma grosse chute de l'an dernier... Une première partie de course convaincante Notre

Une reprise dans le froid polaire à Bousies…

L'échappée prend le large à Bousies

Voilà plusieurs semaines que j'avais prévu de démarrer ma saison à Bousies, le 18 mars, me laissant ainsi le temps de peaufiner ma préparation avant de reprendre les courses. A cette période, la température se réchauffe, le soleil pointe le bout de son nez, ce sont des conditions plus agréables pour la pratique du vélo et j'ai besoin de ça pour être motivé. Mais cette année, la météo nous joue des tours ! C'est en effet par une température de 0° et un vent du Nord glacial que je me présentais sur la ligne de départ de ma première course de la saison. Un beau circuit de 11 km exposé au vent La course de Bousies est assez atypique dans le circuit

Quels objectifs pour la saison 2018 ?

Le CCV sur les Routes de l'Oise 2016

L'entraînement très sérieux a repris pour moi il y a déjà de nombreuses semaines, et si mon état de forme était déjà satisfaisant début février, j'ai depuis essuyé une bonne grippe qui m'a terrassé, et j'ai subis comme tout le monde la vague de froid que vous connaissez... Ces petits désagréments n'entament pourtant pas ma motivation, la saison 2018 est déjà bien lancée pour certains coureurs, il est temps pour moi de vous partager mes perspectives et objectifs pour les mois à venir... Que faire après la Haute Route ? Il y a un an, mon esprit cycliste était entièrement tourné vers la Haute Route des Alpes que j'allais disputer à la fin de l'été. C'était un objectif unique, peut-être l'objectif d'une