Quels objectifs pour 2022 ?

Quels objectifs pour 2022 ?

Ca y est, 2021 est derrière nous ! Je souhaite tout d'abord à l'ensemble de mes lecteurs une très belle année 2022, pleine de réussite, de petits bonheurs et de plaisir à rouler de nombreux kilomètres à vélo.De mon côté, après trois années compliquées (grosse chute en 2019, confinement en 2020, nouvelle grosse chute + confinement en 2021), j'ai hâte de remettre un dossard pour m'éclater sur le vélo. Mais avec quels objectifs exactement ? La réponse ci-dessous... En 2022, redevenir coureur L'ambition peut paraître un peu faible, mais jugez plutôt... Fin 2019, j'ai fait le choix de changer de club et de fédération en passant de l'Ufolep (très bien implanté dans le Nord) à la FFC. Je voulais à cette occasion

Une belle bataille sur l’AlpinBike Lac d’Annecy

Au départ de l'Alpinbike Lac d'Annecy 2021

Cela devient malheureusement une habitude, je vous partage les résumés de mes courses bien longtemps après les avoir courues, plutôt par manque de temps que de motivation. C'est donc le 22 août dernier que j'ai participé à ma seconde cyclosportive de la saison sur les rives du lac d'Annecy. Je connais relativement bien la région pour y être allé plusieurs fois en vacances, mais je n'avais jamais eu l'occasion de traverser les Bauges en mode compétition. Je n'allais pas être déçu... Une première montée record En ce dimanche de vacances, c'est avec toute ma petite tribu que nous prenions la route vers St Jorioz où avait lieu le départ de l'AlpinBike Lac d'Annecy. Avec 130 km au compteur (mais seulement 115 chronométrés)

JPP 9 de coeur, premier dossard en 2021

Le peloton sur la ligne de départ de la JPP 9 de coeur 2021

Jamais je n'aurais cru ça possible, mais le Covid et une vilaine chute au mois de janvier en ont voulu ainsi. Pour la première fois de ma vie de cycliste, j'ai pris le départ d'une cyclosportive en montagne sans avoir déjà réalisé d'autres courses plus tôt dans l'année. Autant dire que la tâche ne s'annonçait pas facile, surtout que le parcours proposé sur l'édition 2021 de la JPP 9 de coeur avait de quoi faire peur : montée au Plateau des Glières, Col de la Colombière et Montée vers les Carroz d'Arrache pour finir. Ce dimanche 18 juillet s'annonçait corsé ! Dans le dur dès les premiers tours de roue Ayant fait la route la veille avec mes acolytes Benoît et Jérôme,

La belle claque à Caucourt-Hermin

Course à Caucourt-Hermin, trop dur pour moi !

En cette année particulière, le calendrier FFC du Nord de la France ne propose pas beaucoup de courses aux coureurs. Ayant eu la bonne idée de prendre une licence Pass'Cyclisme en début d'année, j'ai heureusement la possibilité de m'inscrire sur des courses de tout niveau. C'est un certain avantage, mais qui allait me coûter cher pour cette course à Caucourt-Hermin début septembre... Un parcours vallonné, ce n'est pas pour me déplaire En arrivant sur place en ce début septembre, j'avais le plaisir de constater que le circuit proposé était plutôt bien vallonné. Et puisque le soleil et une température douce accompagnaient cette journée, les conditions étaient réunies pour faire un résultat correct.Mais c'était sans compter sur la présence de nombreux juniors français

Reprise rythmée à Isbergues

Le virus du Covid 19 circule toujours partout dans le monde, mais petit à petit la vie reprend son cours normal. C'est ainsi que les compétitions cyclistes ont officiellement repris à partir du début du mois d'août, et je comptais bien en profiter ! 6 mois sans mettre un dossard, ça commençait à faire long. Et encore, ma dernière course début mars ne m'avait pas laissé trop le loisir de m'exprimer... Ce samedi 15 août, le cap était pointé vers Isbergues, petite bourgade du Pas-de-Calais bien connue pour son GP cycliste réservé aux professionnels. Le niveau était bien moindre pour moi dans cette course de 3ème catégorie FFC, juniors et Pass'Open. Mais en regardant de plus près la start-list, je

Retrouvailles humides avec la FFC à Montdidier

Départ de la course de Montdidier en 2 FFC

Cela faisait 9 mois que je n'avais pas couru ! Ma chute lourde de conséquence du 31 mai dernier m'a tenu éloigné des pelotons, et j'avais vraiment hâte d'épingler un dossard sur mon nouveau maillot de la 3C Team... C'est donc à Montdidier, petit bourg de la Somme, que j'allais m'aligner sur une course relevée de 2ème catégorie FFC. Retour sur une journée... épique ! Retrouver les réflexes du peloton Participer à une course de vélo, c'est tout un cérémoniale. Manger un plat de pâtes 3h avant le départ, faire son sac en s'assurant de rien oublier, charger le vélo et les roues de rechange dans le coffre, voilà des réflexes que j'avais un peu perdu et que j'étais content de retrouver

Une belle claque à Bruille St-Amand

Une course de Bruille St Amand difficile pour moi

Après la course bien humide de Gommegnies, c'est à Bruille St Amand que j'avais décidé de poursuivre ma saison en ce début mai. Il était temps d'enchaîner les courses, car l'échéance des Routes de l'Oise approchant, il fallait accumuler les kilomètres en course... Même si la pluie semblait s'éloigner, le vent était toujours présent et allait forcément peser sur la course... Une échappée qui part dès les premiers kilomètres Après avoir récupéré mon dossard, et pour la première fois sur une course Ufolep dans le Nord un transpondeur, j'effectuais quelques aller-retours aux abords de la ligne d'arrivée pour échauffer les jambes. Je retrouvais une bonne partie de mes équipiers et équipières, et profitais de ces quelques instants de répit pour discuter avec

Gros rythme à Gommegnies malgré le déluge !

Le peloton de la course de Gommegnies sous le déluge

Ah le printemps, ses oiseaux qui chantent, ses journées qui s'allongent sérieusement, ses premières odeurs de barbecue et... son temps très variable ! Et ce dernier weekend d'avril 2019, on peut dire que le ciel nous réservait une course bien difficile. C'est donc sous un sacré déluge que je suis revenu courir à Gommegies sur un terrain relativement vallonné... Des jambes coupées par le froid Arrivé sur place avec un peu d'avance, j'en profitais pour discuter avec mes équipiers et quelques connaissances avant de m'habiller. Face à une météo annoncée chaotique, je ne savais pas trop combien de couche enfiler. Après quelques hésitations, je choisissais finalement de partir m'échauffer avec un maillot manche longue et un coup-vent sans manche. Mais après seulement

Les Routes du Pays de Brie, une seconde édition encourageante

La voiture du CC Verlinghem aux Routes du Pays de Brie 2019

Le deuxième weekend d'avril coïncide le plus souvent avec la date de Paris-Roubaix. Cette course incroyable à suivre aussi bien à la télé qu'au bord des pavés passe sur mes routes d'entraînement, si bien que je ne manque jamais une édition. Mais cette année, j'avais troqué pour costume de supporter contre celui de coureur pour m'aligner avec mes équipiers du CC Verlinghem sur une petite course à étape Ufolep pleine d'avenir, les Routes du Pays de Brie. Retour sur un weekend très sportif... Une première étape balayée par le vent En ce samedi 13 avril, si le soleil était de la partie sur l'est de l'Ile de France, les températures n'incitaient pas à se découvrir. Les grandes plaines étaient balayées par un

Retour des bonnes sensations à Wambrechies

Une belle course à Wambrechies en mars 2019

Une semaine après mon retour à la compétition à Bousies, j’avais rendez-vous avec la plupart de mes équipiers à Wambrechies, à quelques kilomètres de chez moi. A cette occasion, mes plus fidèles supporters que sont mon épouse et mes enfants avaient fait le déplacement, ce qui décuplait ma motivation pour essayer de bien faire les choses… Un début de course asphyxiant Le circuit de Wambrechies fait un peu penser aux routes du Tour des Flandres, alternant des petites routes très étroites avec des routes plus larges, et comportant de nombreux virages occasionnant autant de relances. Et avec un dénivelé quasi nul, autant dire qu’il s’adresse aux gros rouleurs. Je prenais le soin de bien m’échauffer et de repérer les virages dangereux en