Armstrong/Contador, premier duel en 2010

Un premier duel … qui a accouché d’une souris ! Si vous avez suivi l’actualité sportive du weekend, et particulièrement l’actualité cycliste, vous avez certainement focalisé une partie de votre attention sur le premier face à face entre Lance Armstrong et Alberto Contador en 2010.

Les routes corses pour en découdre

ASO a innové cette année, en proposant aux coureurs du Critérium International de déménager en Corse. Je pense que personne ne s’en est ému, entre Charleville-Mézières et l’île de beauté, qui plus est au mois de Mars, le choix est vite fait ! Soleil, mer et montagne, tel était le programme proposé aux coureurs professionnels ce weekend.

Pour que le changement soit radical, l’étape la plus vallonée cette année était celle du samedi, avec une arrivée au sommet, chose que n’avait pas connu l’épreuve depuis de nombreuses années. Il n’en fallait pas moins pour attirer l’un des plus beau plateau de ce début d’année. Jugez vous-même : Lance Armstrong, Alberto Contador, Cadel Evans, Samuel Sanchez, Michael Rogers, Alexandre Vinokourov, David Millar, et bien d’autres … Evidemment, il n’en fallait pas moins au médias pour nous promettre un duel acharné entre le dernier vainqueur du Tour de France, et le recordman de victoire dans la même épreuve.

Armstrong et Contador, le premier duel en 2010

Circulez, y’a rien à voir

A la grande déception du public et des journaliste, nos deux protagonistes, Lance Armstrong et Alberto Contador, se sont finalement montrés bien discrets, au regard de leurs possibilités. Du coup, les autres coureurs motivés en ont profité pour mettre de l’ambiance. Bravo à Pierrick Fedrigo !

Pour rester sur le premier duel de nos spécialistes du Tour de France, il faut bien noter quelques petits évènements qui traduisent la guerre psychologique qui a lieu depuis l’an dernier.

Acte 1 : fait de course peu banal pour un grimpeur, le premier sprint intermédiaire de ce Critérium International est disputé par Alberto Contador, qui s’empare de la 3ème place, et obtiens du même coup une seconde de bonifications. Pas de doutes, le coureur d’Astana est dans le coup et veut la victoire.

Acte 2 : dans la continuité, Contador prend la course en main et fait rouler ses coéquipiers. Pas de doutes, il est venu pour gagner.

Acte 3 : dès le début de l’ascension finale, Lance Armstrong lâche prise, sans s’arracher. C’est sûr, il n’est pas en forme, et il est là pour faire des kilomètres. A partir de ce moment là, on se demande qui pourra battre le roi Alberto …

Acte 4 : la montée se poursuit, quelques attaques fusent, Contador se dresse sur les pédales, prend la tête du groupe de favoris, puis rentre dans le rang. Le Français David Moncoutié attaque, le groupe accélère, le leader d’Astana est décramponné ! Stupeur, que se passe-t-il ? Difficile de dire ce qui s’est passé, car Contador avait affiché ses ambitions sur cette course. L’excuse du weekend : une allergie au pollen …

Acte 5 : le lendemain, contre-la-montre de 7,7 km autour de Porto Vecchio, Contador prend la seconde place à 2″ de David Millar, Lance Armstrong une honnête 15ème place.

La guerre continue, bataille finale en Juillet

Conclusion de ce weekend sous le soleil corse, le coureur espagnol est nettement plus tranchant que le vieillissant texan. Les routes du Tour de France sont encore loin, mais on se demande comment Lance Armstrong pourra rattraper son retard sur Contador. Celui-ci lui est pour l’instant supérieur en montage, et en contre-la-montre, spécialité dans laquelle le leader de RadioShack n’a pas convaincu depuis son retour à la compétition.

Bon au final, on n’a pas appris grand chose de nouveau. On va dire, vivement la suite !

Vous aimerez également :

pub

2 thoughts on “Armstrong/Contador, premier duel en 2010

  1. Effectivement on peut trouver ça dommage, mais il fallait s’y attendre. Il approche quand même très sérieusement des 40 ans, ça commence à faire beaucoup pour jouer les premiers rôles sur les courses à étapes …

Laisser un commentaire