Un véritable avion de chasse pour la saison 2019

Un nouveau Trek Madone pour se faire plaisir en 2019 !

Une fois n’est pas coutume, alors que la saison cycliste 2019 est déjà lancée depuis deux semaines, ce n’est pas par un résumé de course que je démarre l’année sur ce blog, mais par un article matos. Je ne m’en cache pas, le matériel qui tourne autour du cyclisme me passionne et participe largement à ma motivation tout au long de l’année. Même si ça ne sert pas à grand chose à mon niveau, je prends beaucoup de plaisir à rouler sur du matériel très performant. Et en ce début 2019, je me suis vraiment fait plaisir…

Le nouveau Trek Madone comme compagnon de route

Après 8 ans de bons et loyaux service, mon fidèle Look 695 SR rend son tablier. Il m’a pourtant apporté mes premières victoires, m’a fait passer de très bons moments avec les copains sur le vélo et m’a permis de traverser les Alpes pendant la Haute Route avec un certain succès.

Mais voilà, je réside dans le Nord, réalise la plupart de mes entraînements et de mes courses sur terrain plat, je voulais donc changer de monture pour avoir un vélo plus aérodynamique. Et dans cette catégorie, cela faisait un petit moment que je louchais sur le Trek Madone, apparu en 2015.
Après des mois de réflexion, de comparaison, d’analyse ou de lectures de tests scientifiques assez poussés, la commercialisation d’un tout nouveau modèle de Madone à l’été 2018 m’a poussé à franchir le pas…

Nombreux sont ceux qui m’ont demandé pourquoi j’achetais un tel vélo, alors que je suis catégorisé comme un pur grimpeur. Je l’ai déjà évoqué plus haut, mais réalisant au moins 95 % des kilomètres dans l’année sur du plat, je trouvais pertinent de m’équiper en conséquence. Et les études récentes que j’ai pu lire montrent qu’un vélo aérodynamique peut également être très performant en montagne. Pour traverser les vallées et dans les descentes, c’est un vrai avantage !

Des freins à patins, parce que je n’aime pas les disques

Le choix du Madone s’est également opéré rapidement l’été dernier, car tous les constructeurs de vélo ont sortis de nouvelles versions de leurs vélos aérodynamiques uniquement disponibles avec des systèmes de freinage à disque. Et il était inenvisageable à mes yeux d’investir dans un vélo de route avec freinage à disque, ce qui sous-entendait de remplacer toutes mes paires de roues. Je ne m’étendrais pas plus sur les désavantages du disque à mes yeux, je risque de m’attirer les foudres des férus de nouvelles technologies cycliste !

Un cintre en aile d'avion pour être plus aérodynamique

Bref, un tout nouveau Trek Madone SLR est donc venu s’ajouter à ma collection de vélo il y a quelques semaines, et les premiers tours de roues furent un réel plaisir. C’est un vélo conçu pour aller vite qui tient toutes ses promesses !
Je ne m’aventure pas dans un vrai compte rendu pour le moment, j’attends de parcourir plusieurs milliers de kilomètres à son guidon avant de vous partager un vrai retour. Je le testerais ainsi en compétition, y compris en montagne…

J’ai hâte d’épingler un premier dossard cette saison pour voir ce que ce Trek Madone peut m’apporter à haute vitesse…

Vous aimerez également :

pub

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.