Bilan d’une belle saison 2012

Comme tous les ans à la même époque, il est l'heure de tirer le bilan de la saison écoulée. Avec mon nouveau vélo Look 695, une bonne équipe au Sprinter Club Escobecques, et une motivation de cadet, j'avais à cœur de bien réussir et d'enfin lever les bras en franchissant la ligne d'arrivée. Place au bilan ... Les chiffres de l'année 2012 Pour cette saison 2012, nous avions choisis avec plusieurs équipiers de prendre une double licence Ufolep/FFC pour bénéficier d'un programme de course plus varié. Je m'étais fixé pour objectif de finir dans le top 100 de l'étape du Tour et de gagner au moins une course. Place aux chiffres :  10080 kilomètres parcourus, dont 8366 km sur la route, 1197 km

Saint Quentin les Aires : une dernière pour la route

Ça y est, il faut s'y résoudre, ce dimanche 30 septembre sonne comme un air de fin de saison pour moi. Afin de finir en beauté, j'avais prévu de participer à la course de Saint Quentin les Aires, à quelques hectomètres d'un fief familial. C'était une bonne occasion pour finir cette année de course avec un fan club bien bruyant. Et on peut dire que leurs encouragements furent efficaces ... Échappé dès le début ... Le parcours du jour était comme bien souvent dans le Nord dénué de grosses difficultés. Heureusement, pour corser un peu la course, le vent était soutenu, et soufflait de face pour l'arrivée, qui était elle même précédée d'un faux-plat prononcé d'environ 300 mètres. En reconnaissant le circuit,

Prix cycliste de Burbure, que la victoire est belle …

Après un long bloc d'entraînement intensif en préparation de la Chti Bike Tour, j'avais prévu de reprendre la compétition après plus de 3 semaines d'absence à Burbure. C'est donc par un temps caniculaire que je me rendais dans cette charmante bourgade du Pas de Calais, où nous attendais un beau parcours de 7,4 km qui allait me porter chance ... Trop chaud, pas de jambes ... Le départ était donné à 15h30 sous une chaleur étouffante : 35 ° au compteur ! Ayant pris le soin de repérer le circuit auparavant, j'avais décidé de prendre un départ sage afin de garder quelques forces pour la fin de course. Comme je le prévoyais, les quelques bosses du parcours ne permettaient pas de faire

Une belle perf à Robecq

A trois semaines de mon gros objectif de l'année qui est l'Etape du Tour, je voulais me tester sur une course en Pass'Cyclisme, et je me présentais au départ de la course de Robecq. Un circuit tout plat, beaucoup de vent, un peloton important, toutes les conditions étaient réunies pour que je fasse un mauvais résultat. Et pourtant ... Dans le coup dès le départ Avec 98 coureurs au départ et étant donné l’étroitesse des routes que nous devions emprunter, je savais qu'il allait falloir se placer dès le départ pour ne pas perdre trop d'énergie à remonter dans les premières positions. Arrivé un peu tardivement sur la ligne de départ, je parvenais quand même à me placer à l'avant, et m'élançais

Grand Prix de Noeux-les-Mines, pas de bonnes jambes

C'est avec un peu plus d'une semaine de retard que je rédige ce billet pour vous raconter ma course de Noeux-les-Mines le dimanche 1er avril dernier. Profitant du soleil printanier, je m'alignais au départ avec deux de mes équipiers, et nous espérions bien jouer la gagne. Récit d'une journée plutôt positive ... Encore du monde au départ Décidément, ce début de saison attire les coureurs. A Noeux-les-Mines, nous étions encore une fois plus 100 coureurs à nous aligner sur un petit circuit urbain d'environ 3 kilomètres. Le programme du jour était plutôt corsé, puisque ce circuit était constitué d'un long faux plat montant, puis d'une partie sinueuse avec quelques relances et enfin d'un faux plat descendant. Dès l'échauffement, nous savions déjà que

Grand prix d’Auchel : la forme est là …

En ce dimanche ensoleillé du 25 mars, j'avais prévu de m'aligner sur ma seconde course de l'année à Auchel, dans le Nord. Les quelques entraînements réalisés les jours précédents m'indiquaient que j'avais de bonnes jambes, et j'espérais pouvoir faire une bonne course. Du monde au départ A ma grande surprise, le peloton qui se présentait au départ était constitué de 105 éléments. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas pris part à une course avec autant de concurrents ! Je sais qu'en Pass'Cyclisme, il y a du monde, mais à ce point ! Cette donnée importante pouvait nous permettre de voir que tous les gros bras de cette catégorie étaient présents au départ. Cela n'arrangeais pas mes affaires, mais je gardais